Tous les articles par Jean-Paul

testeurs

Auto ou Vélo ? Avantage Vélo

Sur un trajet urbain de quelques kilomètres à Mâcon, quel moyen de transports est le plus avantageux ?

Pour répondre à cette question, nous avions réalisé en mai 2011, une petite expérience :

 Choix du parcours :

Nous avons choisi un parcours utilitaire crédible, d’une zone d’habitation ( Les Saugeraies ) jusqu’au centre-ville ( devant l’Univers du livre ) soit 3,5 km. Le chronométrage se fait jusque devant le commerce.
La voiture doit donc trouver une place, se garer et l’automobiliste doit se rendre à pied devant le commerce.
De même pour la personne qui prend le bus, le chronométrage se fait jusque devant le commerce.

Choix du cycliste :

Parce qu’il n’a pas qu’un type de cycliste, Lire la suite

Share

Le marquage antivol, ça va décoller

Evolution du marquage antivol à Mâcon.

La FUB a mis en place un fichier national pour enregistrer les vélos marqués par gravage d’un n° sur le cadre. Si votre vélo est volé, vous le signalez , ce qui fait que si on le retrouve, on peut vous contacter pour vous le rendre.
Le nom de ce fichier est bicycode.org, vous trouverez tous les renseignements sur ce service.
En 2007, nous avons essayé de lancer un marquage par location d’une machine à la FUB, nous avons marqué 12 vélos, soulagés de n’en avoir pas plus. La machine va bien sur un tube, mais sur un vélo, un néophyte est vite embarrassé par des difficultés liées à l’encombrement de la machine et à la forme des vélos.
En 2009, nous avons fait appel à une association dijonnaise, la Bécane à Jules, qui nous a envoyé un opérateur avec sa machine, nous avons marqué 26 vélos. La machine nous a paru plus facile à utiliser.
En 2012, nous avons voulu recommencer, mais pour 123 Mâcon, personne n’était disponible, finalement c’est une machine appartenant à l’APF (association des Paralysés de France) qui nous a été prêtée, à condition que nous venions la chercher et que nous passions quelques heures pour apprendre à la manipuler.
Nous avons marqué 12 vélos, et un certain nombre de personnes se sont manifestées trop tard.
Dans une petite ville comme Mâcon, on ne peut guère compter faire de grandes opérations.
Si on met trop longtemps pour répondre à une demande, les gens se découragent.
Emprunter une machine, c’est lourd et ça manque de souplesse.
Nous avons donc décidé d’acquérir une machine pour pouvoir organiser plusieurs séances annuelles au gré des demandes.

Pour faire marquer votre vélo, il faudra vous munir de la facture d’achat ou à défaut d’une pièce d’identité.
Inscrivez-vous dès maintenant par mail, voir contact, nous sommes en phase d’apprivoisement de la machine dont nous n’avons pas la notice. Grâce au réseau FUB, nous progressons et les défauts de cet appareil d’occasion seront bientôt corrigés. Si nous avons une dizaine de demandes, nous pourrons mettre en place une séance de gravage en décembre.
Ensuite, nous envisagerons une périodicité régulière et des actions en dehors de Mâcon.

[Voir en grand]
Préparation du vélo fixation sur tige de selle.

[Voir en grand]
le résultat .
décodage :
07 : année d’édition du kit
71 notre département
001 N° de l’opérateur
00010 N° du vélo
22 type de vélo facultatif, puis abandonné depuis 2008.
12 chiffres valides.

Share

Cycliste inconsciente …

Samedi, je me dirige vers Auchan en passant sous le pont de Marbé. Dans la ligne droite, j’aperçois une file de voitures manifestement ralentie par une cycliste. Arrivé a sa hauteur, je descends la vitre, la dame a la soixantaine et circule sur un VTT sans casque. Je lui fait remarquer qu’il y a une piste cyclable à gauche et qu’il serait moins dangereux de l’utiliser. Elle m’a répondu : « Oui, je sais »…… et a continué sa route!!

Share

Automobiliste irascible

Rue Bigonnet dans le sens gare vers St Clément, un automobiliste agresse un cycliste et le somme de prendre la piste cyclable, manœuvres dangereuses à l’appui.
D’abord sur quelles bases se fonde une telle exigence ?
Lors du projet d’aménagement, nous avions demandé que le stationnement voitures soit du côté habitations, ce qui a été réalisé, et que le trottoir côté mur soit entièrement dédié à une piste cyclable en double sens.
Las, pour avoir 3 files de voitures (1 stationnement, 2 en mouvements opposés), il a fallu rogner 40 cm du trottoir, ensuite mettre un rebord de 30 cm pour éviter les intrusions des véhicules motorisés.
La piste s’est réduite à 1,30 m moins les poteaux des panneaux de signalisation et fréquemment les panneaux mobiles.
Nous avons seulement eu le choix du sens de la piste à voie unique, nous avons pensé que St Clément vers la gare était le moins mauvais.
Donc dans le sens gare-St Clément tous les véhicules, y compris les vélos sont sur la chaussée.

Share

Parcours cœur et santé 2011

Balades à vélo :
Voie bleue le matin :
7 accompagnateurs (2 M2V, + cyclotourisme et RGS)
Presqu’île St laurent : 2 accompagnateurs, 5 ou 6 cyclistes.
Presqu’île l’après- midi : 3 accompagnateurs, 4 cyclistes.

La marche nordique : + de 30 personnes.
Course à pied:  25 à 30 personnes.
Marche : nombreux participants.
L’animation sur l’esplanade était agréable, la météo favorable.
Pourquoi si peu de cyclistes ?
Les parcours ?
Quoi d’autre, personne ne moufte, on se ramasse un bide, on ne sait même pas pourquoi.
Que faut-il faire pour que M2V soit un peu présente ?

Remerciements à :
Claude, Corinne, Rida, Valérie qui ont accepté d’encadrer les sorties.

Pour 2012 :
Nous avons proposé 2 circuits .

1/ en ville sur les aménagements faits par la mairie depuis l’esplanade en allant jusqu’à Charnay par Schoelcher à voir avec circuit long, circuit court.
2/ de l’esplanade vers le pont François Mitterrand, puis le long de la Saône vers Crèches, encore à voir les distances avec options.

Donnez votre opinion, vos suggestions.

Share

Plan de circulation à Mâcon

Le plan de circulation est entré en vigueur le 8 août au matin, il va falloir changer les habitudes, dans certains cas, ça paraît facile et évident, ce n’est pas partout le cas.
Le but rendre la circulation automobile plus fuide et moins dense, sera-t-il atteint, il faudra attendre pour s’en rendre compte, nous sommes en ce moment avec une population réduite, c’est à la rentrée de septembre que l’on verra, comment cela fonctionne.
Pour les vélos, du nouveau:
le panneau indiquant que des vélos peuvent venir en sens inverse dans un sens unique apparaît enfin après 4 ans de demandes réitérées.

[Voir en grand]
Combien y en a-t-il ?
La loi indique que dans une zone 30 les rues sont toutes à double sens dont un réservé aux vélos, pour qu’une rue fasse exception à cette règle, le maire doit prendre un arrêté justifiant cette mesure.
Hors zone 30, aucune obligation, il faudra insister encore et encore pour avoir droit à cette mesure qui est le plus simple et le plus efficace des aménagement.

La rue Bigonnet : le trottoir côté mur est exclusivement consacré à la circulation des vélos avec une piste 1 seul sens de St Clément au rond-point de la gare. Dans le sens de la circulation, on roule sur la chaussée.
rue de Lyon, la piste va de St Clément à la rue Gambetta, ensuite à partir de la rue G.Jeanton, on emprunte le couloir de bus jusqu’au rond-point rue l’Héritan. Il y a donc une rupture de la chambre de Commerce jusqu’à Gabriel Jeanton. En sens inverse, vous êtes sur la chaussée sur toute la longueur.
Remarque :
le couloir de bus est surligné à toutes les intersections, ce dont nous profiterons, mais nous demandons cela pour les pistes cyclables depuis 2007 sans succès, il n’y a pas 2 poids 2 mesures nous dit-on !

Share

Un VAE de courtoisie chez votre garagiste

Le concessionnaire Toyota à Varennes-lès-Mâcon, met à disposition de ses clients qui attendent leur voiture, un VAE de courtoisie de bonne facture, avec de grandes sacoches à l’arrière, un antivol de bonne qualité.
Très bonne initiative à suggérer aux autres concessionnaires.
Un bémol, il faut vérifier le gonflage, négligé, ça vous fait tirer et pompe la batterie inutilement..
La charge de la batterie, ça ne semble pas être une préoccupation du personnel.
Dommage, cette expérience est très intéressante, elle vous permet de découvrir que pour un parcours limité, une voiture n’est pas forcément la meilleure solution.
Elle est bonne pour l’image de Toyota pour faire oublier sa gamme de gros 4×4 très énergivores,
Pourquoi ne pas demander à votre concessionnaire, le même service ?

Share

Accidents mortels

À Chalon/Saône:
Une cycliste serait sortie du trottoir sans précaution, surprenant un automobiliste.
La cycliste a percuté le pare-brise avec la tête, le pronostic vital est engagé.
Au-delà de l’émotion, peut-on tirer des leçons de cet accident pour les autres?
Je l’espère!
Quand vous quittez un trottoir, qu’il soit aménagé pour les vélos ou non, vous devez être très vigilant. La réinsertion dans le flux de circulation est toujours délicate, avant de s’engager, il vaut mieux s’assurer que vous êtes vu, n’oubliez pas qu’une voiture ne s’arrête pas instantanément.
Le casque, non obligatoire en ville, est une protection qui peut limiter les dégâts si vous vous êtes laissé surprendre.

À Tain-l’Hermitage :
2 ados écrasés par un camion. Fait-divers horrible quelle leçon en tirer?

Les faits : un adolecent transportait une jeune fille sur son vélo, ils se rendaient à la cérémonie en l’honneur d’une de leur camarade de classe assassinée à Tournon.
Aux feux, ils étaient à côté d’un camion, au passage au vert, ils se sont trouvés devant le camion qui les a renversés et écrasés (2 morts).
1/ il est interdit de transporter plus qu’un enfant dans un siège adapté sur un vélo.
Transporter une personne d’un poids sensiblement égal au conducteur sur un véhicule qui n’est pas prévu pour cela, rend les départs difficiles et les évolutions délicates.
2/ Les camions et les engins lourds sont des ennemis mortels pour les cyclistes en raison des angles morts. En fait, les endroits où on est vu du conducteur sont extrêmement limités. Si l’on est juste devant, il est possible que vous ne soyez pas vu.
Si l’on est à côté d’un camion à un feu se placer de façon à voir le conducteur dans ses rétros, si vous le voyez, il vous voit. Attention s’il tourne à droite, ne vous mettez pas à côté et si vous l’êtes grimpez vite sur le trottoir. En tournant, l’arrière va serrer le trottoir, voire monter dessus, la situation est périlleuse, surtout si le conducteur ne vous a pas vu. Se faire accrocher par un engin lourd est souvent mortel, toujours grave. Vigilance!

Share

Rencontre avec M. Colon

C’est ce matin que les représentants de Mâcon vélo en ville seront reçus par l’adjoint à l’urbanisme, Gérard Colon. Les usagers de la bicyclette utilitaire attendent beaucoup de la municipalité. Avec les futurs aménagements qui auront lieu avec l’entrée en vigueur du nouveau plan de circulation, le vélo devrait prendre une place plus importante dans la vie des Mâconnais. Au-delà du tracé de nouvelles pistes cyclables et de la création de stationnements, Jean-Paul Dupont et les adhérents de l’association espèrent faire évoluer les mentalités. Le soutien des élus dans cette politique de promotion de l’usage du vélo est essentiel, à l’image de ce qui se fait dans différentes villes de France et de Bourgogne.
Rida Ben Salah.

[Voir en grand]

Article paru dans le JSL du mardi 17 mai, la rencontre n’a pas encore eu lieu, elle a été reportée au mardi 31 mai pour cause d’emploi du temps surchargé de l’adjoint à l’urbanisme.

Share

Déçus par les aménagements, aujourd’hui et demain

Aménagements cyclables dans le Mâconnais .
Déceptions aujourd’hui et à venir !

Nous sommes dans une ville moyenne et sa périphérie, il est donc intéressant de voir comment ça se passe dans les autres villes de la même catégorie.
L’impasse du tout voiturede la 2ème moitié du 20ème siècle (politique pompidolienne) n’est pas flagrante ; certes, il y a des moments pénibles, mais ça ne dure pas longtemps et on se dépêche d’oublier pour ne surtout rien changer à ses habitudes.
Les capteurs qui indiquent la pollution de l’air sont judicieusement placés pour donner des chiffres rassurants. De temps en temps, en période anticyclonique avec stratification des couches d’air, ça prend une tournure inquiétante, mais on est généralement sauvé par la reprise du vent qui dilue ces gaz toxiques. Comme on ne se soucie pas d’ évaluer l’impact sur la santé de la population, là encore , ça glisse.
Dans la majorité de ces villes :
la part modale du vélo est entre 1 à 2 %, vous reconnaissez Mâcon, Charnay, la CAMVAL.
La voiture est utilisée à raison de 12% pour des parcours inférieurs à 500 m et à 20 % pour des parcours de moins de 5 km, il se pourrait bien que dans le Mâconnais ces chiffres soient dépassés.
Les élus font quelques aménagements cyclables dont les caractéristiques sont assez semblables :
du linéaire, la peinture, c’est pas cher.
Sur dimensionnés là où il y a de la place, ex : rue des Moulins
sur les trottoirs, en double sens là où c’est facile.
Cela s’arrête chaque fois que la place est limitée, là où c’est compliqué, où il faudrait récupérer de l’espace sur la circulation automobile ou sur le stationnement des voitures.
Les carrefours, les feux sont délaissés ou faiblement traités.
Il n’y a pas de comptages, donc pas d’objectif d’évolution de la part modale du vélo clairement exprimée.
Les aspects complémentaires d’une politique de développement du vélo sont négligés.
Pourquoi ?
Les élus sont comme la majorité des citoyens, des automobilistes convaincus que la voiture n’a pas d’égal, ils font un peu d’aménagements parce que c’est tendance, dans la mesure où cela se voit, ça fait développement du râble. Mais vous n’en verrez pas beaucoup sur leur vélo pour montrer l’exemple.
Les élus travaillent pour la majorité qui les a élus, et un peu plus au cas où cela assurerait leur réélection. Nous sommes ultra-minoritaires, pourquoi se décarcasser pour si peu d’ubi, disent certains.
Il faut une grosse dose d’optimisme et une forte volonté pour dire : « nous allons mettre des moyens pour faire monter la part modale du vélo à 10 % en 5ans, puis à 20 % pour changer la ville, la rendre plus agréable, plus facile à vivre, ça s’est fait autour de nous, en NL, Belgique, Allemagne, Suisse, Italie, ça commence en france, pourquoi pas nous ? »
Nous sommes des attardés paradoxaux, 3ème acheteurs de vélos en Europe, et, parmi ceux qui utilisent le moins cet outil de déplacement.
En conclusion, n’attendez pas les aménagements pour opter pour les déplacements à vélo.
Plus nous serons nombreux à sillonner les rues, mieux cela se passera, et plus il sera possible de demander des aménagements pour soutenir la mutation de notre société et abandonner le 20 ème siècle et ses erreurs !

Yes, you becan !!

Share