Baromètre FUB : Plus que (ou encore) 10 jours …

Probablement boosté par le succès de la conférence de Frédéric Héran, avec 221 réponses au 18 novembre, le baromètre des villes cyclables poursuit son ascension à Mâcon. Il en est de même à Charnay, 45 réponses aujourd’hui, prête à franchir la barre de la qualification. Parce que vous estimez comme nous que le vélo est un bon plan pour Mâcon et son agglomération, il est très utile d’alimenter le baromètre en données quantitatives et qualitatives, pour aider à la construction de ce plan indispensable. En maintenant la pression, plaçons les mobilités au cœur des prochaines échéances électorales.

www.parlons-velo.fr
Vous n’avez-pas encore rempli le questionnaire en ligne du baromètre des villes cyclables ? Allez-y, c’est facile, c’est rapide et très intéressant.
Le questionnaire est directement accessible ici :barometre.parlons-velo.fr.
Vous n’aimez pas trop les questionnaires fermés ? Celui-ci ne l’est qu’au début. Sachez qu’en deuxième partie, vous pourrez exprimer tout ce que vous avez sur le cœur, formuler vos souhaits (transformer la N6 en autoroute cyclable entre Mâcon Nord et Sud, généraliser le vélobus à toutes les écoles, …), signaler tout ce qui vous chiffonne (ces fichues discontinuités de parcours à tel ou tel endroit, …), tout ce que vous appréhendez et aussi, bien entendu, tout ce que vous appréciez et trouvez positif.
Vous avez déjà rempli le questionnaire, et concevez, comme nous, qu’il est un outil de mesure et de proposition évidemment utile à la construction d’un véritable plan vélo pour la ville ? Qu’un bon taux de réponse sera annonciateur de Mâcon, ville cyclable 2020 ? Alors, invitez vos proches, vos relations à faire de même. Des flyers sont à votre disposition au local de Mâcon Vélo en Ville, au 67, avenue Édouard-Herriot. Nous en sommes à près de 70% de l’objectif de 330 réponses que nous nous sommes donné. Il ne manque plus que 9 réponses de cyclistes pour que Charnay soit classée au baromètre de la FUB. Plus que dix jours , maintenons la pression
Nous continuerons à vous tenir régulièrement informés de la montée en pression.

Share