Archives de catégorie : Plan Vélo

Mâcon, ville cyclable en 2020 ?

La FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette) lance aujourd’hui lundi 9 septembre, la deuxième édition de son enquête nationale : Baromètre « Parlons vélo » des villes cyclables 2019.

Alors que l’édition 2017 avait largement contribué au lancement du plan vélo gouvernemental, la FUB estime qu’il est temps de changer de braquet et de passer d’un plan national « cadre » à son déploiement opérationnel en des centaines de plans vélos locaux !

Elle invite donc les citoyens, cyclistes ou non, quel que soit leur territoire, à répondre massivement à cette enquête, afin de mettre pour la première fois le sujet « vélo déplacement » au cœur des débats des élections municipales et de faire le « bilan vélo » de la mandature en cours.

Mâcon Vélo en Ville, soutient pleinement cette opération en appelant tous les personnes qui se déplacent déjà ou souhaitent se déplacer à vélo à Mâcon, (qu’elles résident ou non dans notre ville) :

  • à répondre dès aujourd’hui à cette enquête en ligne ouverte jusqu’au 30 novembre 2019 sur barometre.parlons-velo.fr
  • à contribuer à faire connaître cette démarche citoyenne afin d’inviter le plus grand nombre à y participer (flyer téléchargeable ici)

Les résultats du baromètre « Parlons vélo » des villes cyclables 2019 seront rendus publics à l’occasion du congrès de la FUB, à Bordeaux, les 6 et 7 février 2020.

Pour mémoire, dans la précédente enquête, il y a deux ans, Mâcon avait été classée parmi les villes « plutôt défavorables au vélo », pas franchement de quoi pavoiser. Qu’en sera-t-il cette fois ? Quelles leçons en tirerons nous ? Quel plan vélo pour notre ville à l’heure où s’affirme, avec l’urgence écologique, l’exigence des mobilités douces ?

Alors, Mâcon Ville Cyclable en 2020 ? Cet objectif relève certes de la responsabilité des élus et de ceux qui aspirent à l’être. Mais aussi de la nôtre, comme, par exemple, le fait de répondre nombreux à cette enquête.

Share

Un train de sénateur pour le vélo ?

À l’évidence, la pratique du vélo en ville  est l’une des réponses à l’urgence climatique, au cœur des marches pour le climat des 15 et 16 mars. La vélorution organisée, heureuse coïncidence, le 16 mars par M2V ne manquera pas de le rappeler haut et fort. Oui, nous souhaitons que  Mâcon se dote d’un plan vélo ambitieux et imaginatif, en rupture avec le tout-voiture, un changement de paradigme qu’affiche précisément, au moins dans ses intentions, la loi d’orientation des mobilités (LOM), actuellement en débat au Sénat.

Nous relayons opportunément cet appel de la FUB :

« C’est le moment d’interpeller nos élus pour qu’ils fassent de la LOM un véritable bouclier contre les injustices liées aux transports, contre le dérèglement climatique et la pollution de l’air.
Le constat est clair : le texte de la LOM en l’état ne répond pas à l’urgence climatique !
Le Réseau Action Climat, dont la FUB est membre, vous propose un outil vous permettant d’interpeller directement vos sénateurs sur : https://reseauactionclimat.org/ensemble-mobilisons-nos-elus/

Dans ce mail aux sénateurs, figure notamment un rappel de deux mesures favorables au vélo :
– Le droit pour tous les salariés au « forfait mobilité durable » obligeant les employeurs à rembourser les déplacements à vélo et en co-voiturage, comme c’est déjà le cas pour les transports en commun et la voiture. À ce stade, le forfait mobilité durable, tel que prévu par la loi, peut être refusé par l’employeur.
– Un plan d’investissement public pour le vélo plus ambitieux avec 200 millions d’euros par an. Lire la suite

Share