Formation & représentation des cyclistes utilitaires

1h38

13 octobre, MJC Héritan : les mobilités d’avenir, avec Olivier Razemon

Pour sa prochaine conférence, le jeudi 13 octobre, à 18 h 30, à la MJC Héritan, l’Université populaire a invité Olivier Razemon, spécialiste des questions de mobilité et ardent promoteur du cyclisme urbain, autour du thème :

« EN FINIR AVEC LE TOUT VOITURE : DES MOBILITÉS D’AVENIR POUR REVITALISER LA VILLE »

Nous vous invitons à venir nombreux pour participer à cette réunion au cours de laquelle Émilie Geoffray, présidente de Mâcon Vélo en Ville, interviendra en tant que grand témoin.

La qualité de vie offerte par un espace urbain dépend étroitement des mobilités qui le desservent.
Partout, la voiture individuelle reste considérée comme une obligation, un dû. Or, parce qu’elle occupe de l’espace et qu’elle génère bruit et pollution, elle contribue largement à l’asphyxie des villes.
Comment les vraies mobilités d’avenir que sont la marche, le vélo et les transports en commun sont-elles à même de recoudre et de régénérer le tissu urbain ?

En raison de son expertise et afin de tracer les perspectives d’un tel avenir désirable, l’Université populaire de la MJC Héritan a invité Olivier Razemon pour intervenir le jeudi 13 octobre, à 18 h 30, à la MJC.

Journaliste indépendant, il travaille notamment pour Le Monde. Au cours de ses déplacements, en France comme ailleurs, il observe l’histoire et la géographie des lieux, ainsi que l’évolution de la société, des modes de vie, et des manières de se déplacer, qu’il chronique sur son blog « L’interconnexion n’est plus assurée ».

Aux éditions Rue de l’échiquier, Olivier Razemon a déjà publié « Les Parisiens », une obsession française (2021), Chronique impatiente de la mobilité quotidienne (2019), Comment la France a tué ses villes (2016 ; 2019), Le Pouvoir de la pédale (2014 ; 2018), La Tentation du bitume (2012) et Les Transports, la planète et le citoyen (2010).

Émilie Geoffray, présidente de Mâcon Vélo en Ville interviendra également au titre de « grand témoin » afin d’apporter des éclairages propres à Mâcon et son agglomération.

[Jeudi 13 octobre, 18 h 30, MJC Héritan, 24 rue de l’Héritan, Mâcon.
Tarif : 9 € / 6 € pour les adhérents de la MJC]

 

Par |04/09/2022|Non classé|

Poisson d’avril ou ballon d’essai ?

Avec plus de 5600 personnes touchées sur Facebook, le poisson d’avril de Mâcon Vélo en Ville a fait le buzz. Pour rappel, il annonçait la fermeture du pont Saint-Laurent à la circulation automobile les dimanches, une information suffisamment plausible pour être crue… un bref instant.

C’est précisément la crédibilité de l’article qui interroge. Réserver le pont qui relie deux communes de notre agglomération à la circulation des piétons, des vélos et des transports en commun n’a rien d’utopique en effet.

C’est d’ailleurs ce qu’on dit en souriant à notre poisson des élu.e.s de la commission « mobilités durables et enjeux climatiques » de Mâcon-Beaujolais Agglomération.

La décision prise en 2018 par les élus de tous bords de Bordeaux Métropole de fermer définitivement, après expérimentation, la circulation automobile sur l’historique pont de Pierre a acquis la force d’une évidence et a valeur d’exemple.

Cet exemple doit nous inciter à proposer semblable mesure dans notre plan vélo pour Mâcon et son agglomération tout comme il devrait inciter nos élus à examiner avec intérêt une telle proposition.

L’accueil très positif réservé à notre article de 1er avril, lequel a fonctionné comme un véritable ballon d’essai même si cela n’était pas sa destination première, doit lui aussi tous nous encourager.

Alors, un jour prochain peut-être, pour paraphraser un élu bordelais, « le promeneur entendra couler la Saône » en traversant un pont Saint-Laurent libéré des voitures.

Par |08/04/2021|Non classé|

Le pont Saint-Laurent réservé au vélo les dimanches

Les élus de Mâcon Beaujolais Agglomération se sont réunis mercredi 31 mars sous la présidence de Jean-Patrick Courtois pour faire le point sur la proposition de Mâcon Vélo en Ville de réserver le pont Saint-Laurent aux piétons, vélos et transport en commun. Sur la base du bilan et des éléments présentés, les élus ont décidé à la majorité d’expérimenter tous les dimanches la fermeture du pont à la circulation automobile à compter du dimanche 5 avril.

Cette décision importante semble ouvrir la perspective d’une fermeture sept jours sur sept et définitive souhaitée par notre association et telle qu’elle a été mise en œuvre à Bordeaux, avec la fermeture du Pont de Pierre, en juillet 2018, décidée par les élus de Bordeaux-Métropole sous la présidence d’Alain Juppé.

Le maire de Mâcon aurait déclaré en séance « je laisse la voiture à François Mitterrand (le pont), à nous d’ouvrir la voie au vélo ».

Mâcon Vélo en Ville se félicite de cette première mesure qui va bien au delà du symbole et de cet engagement fort qui laisse présager de la réussite du plan vélo pour Mâcon et son agglomération.

(communiqué)

Crédit photo : Par Luciani71 — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5263017

Par |01/04/2021|Non classé|

Petit traité de vélosophie, suite et fin
extraits sonores #7, #8, #9, #10

Dernier épisode de nos rendez-vous sonores avec Didier Tronchet, avec quatre nouveaux extraits de son Petit traité de vélosophie lus par Valérie. Où l’on écoute tour à tour les vélosophes se faire les champions de la géométrie euclidienne, afficher un pragmatisme joyeux, concilier conviction et responsabilité, et enfin opposer deux grands rivaux sans avoir trop de mal à les départager.

LA LIGNE DROITE


AVANT DE POURSUIVRE…

Notre chronique prend fin aujourd’hui. Nous espérons que vous avez eu plaisir à l’écouter. Si, tout comme nous, vous souhaitez faire plus ample connaissance avec l’auteur, n’hésitez pas à visiter son site personnel, à le retrouver en images dans la rubrique « Roues cool » de Libération ou encore à feuilleter en ligne quelques pages de son prochain album à paraître sous peu aux éditions Delcourt.

JUST DO IT !

LE PRINCIPE RESPONSABILITÉ

AUTO VS VÉLO

Par |28/05/2020|Non classé|

Au service (civique) du vélo en ville…

Mâcon Vélo en Ville recherche un.e jeune en service civique pour aider l’association à faire connaître et rendre accessible à tous et à toutes la pratique du vélo au quotidien.

Vous avez entre 18 et 25 ans ? Vous aimez le vélo ? Comme nous, vous êtes convaincu.e de l’intérêt du vélo comme mode de déplacement du quotidien ? Vous avez envie de vous engager à nos côtés pour faire de Mâcon une ville cyclable en 2020 ?
Nous vous proposons une mission dans le cadre d’un service civique. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.


En collaboration avec l’équipe de bénévoles, le ou la volontaire aura pour mission de particioer à la mise en place du plan vélo 2020 porté par Mâcon Vélo en Ville à l’ échelle de l’agglomération mâconnaise.

Il ou elle contribuera :

  • à utiliser les résultats du baromètre « Parlons vélo » pour en tirer des outils de communication et de sensibilisation à destination de di?érents publics (grand public, élus locaux…) ;
  • à améliorer le recensement des problèmes rencontrés par les cyclistes au quotidien (cartographie, questionnaires, comptage de vélos…) ;
  • à participer à l’organisation et à l’évaluation d’un événement phare durant la semaine du vélo en juin ou la semaine de la mobilité en septembre .

Le ou la volontaire participera en outre à la vie associative, aux di?érentes activités et aux temps forts de l’association (réunions avec des partenaires, ateliers, vélo-école, événements…) ;

Sur proposition de sa part, des actions complémentaires pourront être mises en oeuvre.

La durée de ce service civique, qui aura lieu à Mâcon, est de 8 mois. Couvrant le premier semestre 2020, son début est prévu si possible dès janvier à raison de 24 heures par semaine.

Pour plus d’informations sur le service civique : www.service-civique.gouv.fr

Par |26/12/2019|Non classé|
Aller en haut