Archives de catégorie : Non classé

24 avril : Nos adhérents sont invités à tester les vélos-cargos

Mâcon Vélo en Ville a acheté avec le soutien de la Fondation MACIF un biporteur et un triporteur à assistance électrique, afin de les proposer à la location à nos adhérents.

Au mois d’octobre dernier, nous avions lancé un questionnaire en ligne concernant ce projet, recueillant une soixantaine de réponses et confirmant l’intérêt de ce projet.

Nous sommes désormais prêts à démarrer la location ! Mais avant le lancement officiel de ce nouveau service, nous proposons aux adhérents qui le souhaitent de venir tester les vélos le samedi 24 avril matin, sur le parking de la Cité de l’entreprise, afin de manœuvrer en toute tranquillité, avec les conseils de nos bénévoles testeurs!

Nous vous proposons 3 créneaux, 9h, 10h et 11h. Vous pouvez vous inscrire en remplissant le sondage ici : https://framadate.org/fh2JihphQubutSjN

Nous limitons chaque créneau à 6 personnes, pour des raisons sanitaires et pour avoir suffisamment de temps pour conduire les vélos. Merci de votre compréhension! Si vous êtes trop nombreux, nous verrons pour vous proposer une autre date. Si vous êtes intéressé mais pas disponible le 24 avril, contactez-nous pour en discuter (contact@maconvelo.fr) !

La commission vélos-cargos de Mâcon Vélo en Ville

Share

Poisson d’avril ou ballon d’essai ?

Avec plus de 5600 personnes touchées sur Facebook, le poisson d’avril de Mâcon Vélo en Ville a fait le buzz. Pour rappel, il annonçait la fermeture du pont Saint-Laurent à la circulation automobile les dimanches, une information suffisamment plausible pour être crue… un bref instant.

C’est précisément la crédibilité de l’article qui interroge. Réserver le pont qui relie deux communes de notre agglomération à la circulation des piétons, des vélos et des transports en commun n’a rien d’utopique en effet.

C’est d’ailleurs ce qu’on dit en souriant à notre poisson des élu.e.s de la commission « mobilités durables et enjeux climatiques » de Mâcon-Beaujolais Agglomération.

La décision prise en 2018 par les élus de tous bords de Bordeaux Métropole de fermer définitivement, après expérimentation, la circulation automobile sur l’historique pont de Pierre a acquis la force d’une évidence et a valeur d’exemple.

Cet exemple doit nous inciter à proposer semblable mesure dans notre plan vélo pour Mâcon et son agglomération tout comme il devrait inciter nos élus à examiner avec intérêt une telle proposition.

L’accueil très positif réservé à notre article de 1er avril, lequel a fonctionné comme un véritable ballon d’essai même si cela n’était pas sa destination première, doit lui aussi tous nous encourager.

Alors, un jour prochain peut-être, pour paraphraser un élu bordelais, « le promeneur entendra couler la Saône » en traversant un pont Saint-Laurent libéré des voitures.

Share

Des casques vélo enfant pour l’école Chagall

Chers amis cyclistes,

Vos enfants ont grandi, et vous avez des casques vélo enfant inutilisés ? S’ils sont en bon état, ils peuvent servir aux enfants de l’école maternelle Chagall aux Blanchettes, à qui M2V va fournir de petits vélos réparés au sein de notre atelier participatif. Les tailles visées sont celles des enfants de 3 à 6 ans (de 45 à 55 cm environ).

Vous pouvez les déposer à l’atelier (67/69, avenue Édouard-Herriot à Mâcon) en téléphonant à l’avance à Olivier (06 41 95 90 57).

Merci d’avance pour votre contribution !

Share
Par Luciani71 — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5263017

Le pont Saint-Laurent réservé au vélo les dimanches

Les élus de Mâcon Beaujolais Agglomération se sont réunis mercredi 31 mars sous la présidence de Jean-Patrick Courtois pour faire le point sur la proposition de Mâcon Vélo en Ville de réserver le pont Saint-Laurent aux piétons, vélos et transport en commun. Sur la base du bilan et des éléments présentés, les élus ont décidé à la majorité d’expérimenter tous les dimanches la fermeture du pont à la circulation automobile à compter du dimanche 5 avril.

Cette décision importante semble ouvrir la perspective d’une fermeture sept jours sur sept et définitive souhaitée par notre association et telle qu’elle a été mise en œuvre à Bordeaux, avec la fermeture du Pont de Pierre, en juillet 2018, décidée par les élus de Bordeaux-Métropole sous la présidence d’Alain Juppé.

Le maire de Mâcon aurait déclaré en séance « je laisse la voiture à François Mitterrand (le pont), à nous d’ouvrir la voie au vélo ».

Mâcon Vélo en Ville se félicite de cette première mesure qui va bien au delà du symbole et de cet engagement fort qui laisse présager de la réussite du plan vélo pour Mâcon et son agglomération.

(communiqué)

Crédit photo : Par Luciani71 — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5263017

Share

Rayon Local, un service de livraison à vélo dans l’agglomération mâconnaise

Rayon Local, une équipe de quatre cyclistes urbains chevronnés, propose un service de livraison à domicile à Mâcon et ses environs. Une nouvelle démonstration de l’utilité et des bienfaits du vélo.

Parmi les vélo-entrepreneurs, nous connaissions déjà Mathieu Chalopin et sa Cyclogalette, la crêperie mobile vélo-tractée qui réchauffe les rues et soirées mâconnaises.

Nous sommes heureux de voir arriver Rayon Local, un service de livraison à vélo qui entend résoudre de façon écologique l’équation du « dernier kilomètre » du transport des marchandises, vous savez, celui qui coûte cher en temps, en pollution et en encombrement de nos villes…[1]

Concrètement, les quatre fondateurs livrent à domicile avec des vélos équipés d’une remorque, à Mâcon et dans ses environs et pour un prix modique, les produits que vous avez commandés à vos fournisseurs habituels. Les premiers partenaires sont les Jardins de Cocagne, et prochainement Locavor. Le service a vocation à s’étendre à tout commerce local pour lequel ce mode de transport est pertinent.

Chez M2V, nous sommes persuadés de l’énorme potentiel du vélo pour apporter des solutions concrètes, immédiates et accessibles aux défis de la transition énergétique, du changement climatique et de la pollution, et pour contribuer à la restauration d’une économie locale, résiliente et tournée vers les besoins des citoyens.

Voici donc une initiative qui nous enthousiasme.

Vous êtes convaincus ? Que vous soyez consommateur, producteur ou commerçant, vous trouverez toutes les informations et contacts nécessaires sur le site rayon-local.fr


[1] Selon Wikipédia, « à l’échelle nationale, le dernier kilomètre pèse environ 20 % du trafic, occupe 30 % de la voirie et se trouve être à l’origine de 25 % des émissions de gaz à effet de serre. Au fur et à mesure que le produit se rapproche de son destinataire final, le coût unitaire de transport augmente et arrive donc à son apogée au cours du dernier kilomètre. »

Share

Des (bonnes) nouvelles du vélobus

Inaugurée à l’automne 2019, la ligne 1 du vélobus a rouvert à la rentrée 2020 en adaptant son parcours au plus près des domiciles des écoliers et en assurant, en plus des lundis, un service de ramassage scolaire les vendredis. Autre nouveauté, un vélo cargo pour le transport des plus petits devrait circuler avant Noël. Avec un nombre d’enfants inscrits en augmentation et le projet de création d’une deuxième ligne, un volant suffisant d’adultes accompagnateurs est d’autant plus indispensable.

La ligne 1 du vélobus a repris le 15 septembre avec un parcours légèrement modifié pour passer au plus près des différents domiciles des enfants souhaitant participer. Départ à 8 h de St Clément puis arrêts à Médiathèque, Place Genevès, rue Carnot , Place de la Barre et arrivée à 8 h 25 à l’ école Annexe.

Autre nouveauté cette année, le ramassage scolaire est effectué le vendredi également. Une quinzaine d’enfants participent régulièrement au vélobus, encadrés par 3 ou 4 accompagnateurs.

Le nombre d’enfants a augmenté depuis les débuts du vélobus. Afin de sécuriser le cortège, y compris pour le retour à 16 h 30 où il est plus difficile pour les accompagnateurs de se libérer, Jean-Paul, un jeune retraité adhérent de la MJC de l’Héritan et de Mâcon Vélo en Ville a été intégré.

Le peloton circule par tous les temps sauf si les prévisions météo sont apocalyptiques 

Un vélo cargo pour les petits

En novembre 2020, Mâcon Vélo en Ville a fait, en bénéficiant d’une subvention de la Mairie de Mâcon, l’acquisition d’un vélo cargo qui permettra aux plus petits, qui manquent d’assurance dans le trafic urbain, de participer à l’aventure. Il devrait être mis en circulation avant Noël.

Une deuxième ligne en 2021 ?

Pour ce qui est des projets futurs, l’équipe du Vélobus réfléchit à la création d’une 2ème ligne en 2021, les familles étant demandeuses. Cette ligne pourrait effectivement voir le jour si d’autres accompagnateurs se joignent à l’équipe.

Share

Mâcon Vélo en Ville vous invite à son assemblée générale… en ligne, vendredi 27 novembre, à 19 h 30

Une année particulièrement chargée en événements de tous ordres, une association en plein développement, des projets plein la tête… et les jambes pour faire entrer la ville de Mâcon et son agglomération dans l’ère des nouvelles mobilités et de la transition écologique. Faisons le point ensemble à l’occasion de l’Assemblée Générale de Mâcon Vélo en Ville, le 27 novembre prochain, à 19 h30. Confinement oblige, notre assemblée statutaire aura lieu en visioconférence.

Tous les adhérents à jour de leur cotisation 2020 y sont conviés. Si vous n’avez pas encore renouvelé votre adhésion 2020, il est encore temps de le faire (montant des cotisations : adhésion individuelle 10 €, adhésion familiale 15 €, adhésion personne morale 50 €). Tous les adhérents recevront prochainement une convocation, soit par mail si nous disposons de leur adresse mail, soit par courrier dans le cas contraire.

Au-delà des habituels rapport d’activité, rapport moral et rapport financier, et des votes correspondants, l’assemblée de notre association est l’occasion de vous rendre compte des actions passées, d’échanger sur les orientations et les développements souhaitables, de mieux nous connaître.. et de parler vélo ! Cette année a été riche en évènements, voire en péripéties, et a été marquée par un nouveau développement des adhésions et des activités. Quant aux projets… il y en a trop pour les bras (et jambes, et cerveaux…) disponibles, ce qui nous amène à un…

Appel à candidatures : Cette assemblée marque la fin des mandats des actuels administrateurs, élus pour 2 ans. Nous appelons donc tous les adhérents intéressés à postuler à un mandat d’administrateur. C’est l’occasion de renforcer ou d’officialiser votre engagement et votre implication dans les actions menées par M2V, de prendre part aux décisions et d’apporter vos compétences au service du développement du vélo urbain. Décidé ? Super ! Vous pouvez compléter et signer le bordereau à télécharger ici, et le renvoyer par mail à presidasso@maconvelo.fr, ou le déposer dans la boîte aux lettres. Tenté mais hésitant ? N’hésitez pas ou à nous adresser un mail à contact@maconvelo.fr si vous voulez en savoir plus.

Nous organiserons un moment d’échange en ligne à la fin de l’assemblée générale, dans les limites de ce que permet une assemblée virtuelle, pour essayer de retrouver la convivialité de ce que nous permet la présence physique et rompre autant que faire se peut cet isolement qui nous pèse tant. Et nous pourrons trinquer…chacun chez soi !

A bientôt,

L’équipe de M2V

Share

Forfait « mobilités durables » : Profitez-en sans tarder !

C’est le moment de déposer auprès de votre employeur votre demande de forfait « mobilités durables ». Les usagers de la bicyclette au quotidien peuvent demander à bénéficier dès à présent de cette incitation au choix de modes de transport écoresponsables dans leurs déplacements domicile-travail. Mode d’emploi.

Le forfait « mobilités durables » (FMD) prévu dans le cadre de la LOM pour encourager le choix de modes de transport alternatifs et durables par les salariés dans leurs déplacements domicile – travail est entré en application le 10 mai dernier : décrets 2020-541 et 2020-543 du 9 mai 2020.

La mesure concerne tant le secteur privé privé que la fonction publique mais selon des modalités différentes.

 Dans le privé, elle reste facultative mais elle peut se monter à 400 € par an. Il est important d’en faire la demande même si l’employeur ne souhaite pas entrer dans le protocole car le nombre de demandes peut l’inciter à revoir sa politique dans ce domaine. Ce forfait est exonéré d’impôts sur le revenu pour le salarié et de cotisations sociales pour l’employeur. II peut être cumulable avec le remboursement des frais d’abonnement transports en commun ou vélo partage dans la limite des 400 €.  Ce sont les négociations annuelles obligatoires qui doivent déterminer les modalités du FMD, le sujet étant obligatoirement mis à la discussion. Pour plus de détails, vous pouvez consulter ici la fiche action « mise en place du FMD ».

Dans la fonction publique, l’État a institué le FMD de fait à hauteur de 200 €.  Pour en bénéficier, il faut faire au moins 100 trajets en vélo (un trajet étant un aller/retour) par an. Cette année, l’indemnisation sera limitée à 50 % du fait de la date d’entrée en vigueur du décret mais exceptionnellement l’agent peut aussi bénéficier du FMD en le cumulant avec un abonnement transports en commun. Pour plus de détails, voir ici la fiche d’application.

 La demande reste de la responsabilité du salarié ou de l’agent de la fonction publique. Aussi, avant le 31 décembre 2020, Il faut faire une attestation sur l’honneur et la fournir à son employeur pour pouvoir en bénéficier. Vous trouverez un modèle ici. (Pour la fonction publique, précisez votre usage de plus de 100 trajets par an).

Share

Louer un vélo-cargo ? Qu’en pensez-vous ?

L’association Mâcon vélo en ville va prochainement proposer des vélos-cargos à la location afin de faire découvrir ce mode de transport particulièrement bien adapté pour des familles avec des enfants en bas âge (mais pas uniquement !), pour tous les déplacements du quotidien. Ce questionnaire va nous aider à mettre en place ce projet. Merci d’avance pour vos réponses ! Le questionnaire est en ligne jusqu’au 26 octobre.

Share

Pour participer à l’enquête « services vélos » de l’ADEME

Le vélo en ville, mode de transport à part entière, est aussi un système : sa pratique réclame un ensemble de « services vélos » associés, parmi lesquels les vélos écoles, les ateliers participatifs de réparation, des questionnements sécurisés, … Mâcon Vélo en Ville invite ses adhérents et sympathisants à exprimer leur ressenti et leurs attentes en participant à l’enquête nationale « services vélos » de l’ADEME (agence de la transition écologique). Il nous faut faire vite, le questionnaire est en ligne jusqu’au 25 octobre.

L’ Agence de la Transition Écologique (ADEME) réalise une enquête nationale sur les services vélos afin de mieux connaitre les usages, les changements d’habitudes, les besoins et les contraintes des usagers et abonnés.

Votre retour d’expérience (estimé à 15 minutes environ) permettra de mieux comprendre l’utilisation de ces services publics et associatifs.

Ce questionnaire s’adresse à tous les bénéficiaires actuels ou ayant récemment utilisé au moins un des services suivants : Location moyenne ou Longue Durée de vélo, Vélo en Libre-Service, aide à l’achat d’un vélo (Vélo à assistance électrique, cargo, pliant…), atelier d’auto-réparation associatif, stationnement sécurisé de vélo (box, consigne ou parking surveillé).

L’analyse des résultats restera anonyme et ne sera utilisée que dans le cadre strict de cette enquête.

Nous vous invitons à partager le lien vers cette étude à vos connaissances, elles aussi usager d’un des services, afin de pouvoir recueillir l’avis d’un maximum d’usagers.

Le questionnaire est en ligne jusqu’au 25 octobre 2020.

[Communiqué Ademe]

Les collectivités territoriales et donc, a priori, Mâcon et son agglomération ont déjà participé pour ce qui les concerne à cette même enquête, un peu plus tôt, au travers d’un questionnaire spécifique.

Une précédente enquête nationale avait eu lieu en 2017. Vous pouvez en consulter les résultats ici.

Share