Archives par mot-clé : sncf

6ème Vélorution : Attention au départ !

La 6ème édition de la Vélorution (affiche) partira cette fois de la gare SNCF de Mâcon Ville, le vendredi 20 septembre à 18 h 00. Il s’agit pour Mâcon Vélo en Ville, associée à un collectif d’usagers, de montrer à la SNCF, aux élus du Conseil Régional, de la mairie et de l’agglomération MBA, notre colère face à l’éternel report des travaux devant permettre une accessibilité pour tous aux quais et aux trains.

À Mâcon Ville, gare d’envergure nationale très fréquentée, les personnes à mobilité réduite sont encore obligées de prévenir quarante-huit heures à l’avance pour que les agents de la SNCF puissent ouvrir les voies et permettre l’accès aux quais.

Les cyclistes du quotidien, très nombreux aux heures de pointe, sont obligés de porter leur vélo dans les escaliers. Que dire des cyclotouristes qui galèrent avec bagages et enfants dans les mêmes escaliers alors même que la région et la communauté de commune veut promouvoir le tourisme cyclable.

Monter dans les trains relèvent encore de l’exploit lorsqu’on est une personne âgée, ou chargée, avec poussette, vélo…


C’est ainsi qu’au sein du collectif Accessibilité 71, Mâcon Vélo est partie prenante d’une action coordonnée, ce 20 septembre, dans quatre gares du département : Chalon, Tournus , Le Creusot TGV et Mâcon.

Lire la suite
Share

Un abri sécurisé pour les vélos en gare

Sans fanfare, le conseil régional de Mâcon a enfin installé un abri à vélos sécurisé en gare de Mâcon Ville. Il ne faudrait pas qu’il reste confidentiel, ce qui est largement le cas pour l’instant ; j’étais bien seule ce jeudi dans ce garage de 29 places (6 personnes se seraient déjà abonnées).  Il faut dire qu’il est situé au bout du bâtiment principal de la gare, pas très visible, surtout en tant que garage à vélos.

Mais ne boudons pas notre satisfaction ! Nous avons enfin un stationnement sécurisé, ouvert à tous les usagers de la gare et il n’est pas du tout nécessaire d’avoir un abonnement de train pour y garer son vélo. Si vous en faites un usage occasionnel, il vous en coûtera 1 euro pour 24h.  Mais sinon, il est intéressant de prendre un abonnement au mois (6 euros dont 5 euros de carte et ensuite 1 euro/mois) ou à l’année (15 euros dont 5 euros de carte)

Comment faire ? Il suffit d’aller sur le site Internet MOBIGO : abrisvelos.viamobigo.fr, de créer un compte, de choisir une formule. Et hop c’est parti !

Si vous êtes un utilisateur occasionnel, vous devrez imprimer ou mettre sur votre téléphone portable un QR Code qui vous permettra d’activer l’ouverture de la porte.

Et ça marche ! Il faut prévoir un cadenas pour attacher son vélo.

Bon à savoir aussi : à côté de l’abri, quelques arceaux ont été aussi installés sous un auvent. Seul défaut, ils sont un peu loin et surtout à l’abri des regards :  des voleurs ou pour les voleurs ? En tout cas, ils sont vides alors que beaucoup de vélos sont stationnés près de l’entrée de la gare de manière peu sécurisée et peu réglementaire.

Il nous faudra encore militer pour des arceaux devant la gare !

Share

Cycles et hémicycles

« Nous, parlementaires de sensibilités politiques variées mais rassemblés par la conviction que le vélo est un mode de déplacement d’avenir, appelons le gouvernement à mener un grand plan vélo dans le cadre de la future loi d’orientation des mobilités. »

À l’initiative du député Matthieu Orphelin, plus de 200 députés et sénateurs ont signé, dans le Journal du dimanche du 22 avril 2018, une tribune dont on peut espérer qu’elle fera date (voir ici le texte et la liste des signataires).

Leur constat, à Mâcon Vélo, nous le partageons bien sûr : alors même que le vélo mérite d’être reconnu comme un « vrai moyen de transport » aux avantages indéniables en matière de coût, de santé publique, de rapidité, de facilité d’utilisation, « en phase avec son époque et s’adressant à tous sans distinction sociale ou géographique », la France, par rapport à d’autres pays européens, a pris un retard considérable dans son développement.

Les signataires rappellent en effet que, dans notre pays, « la part modale du vélo est de moins de 3% (contre 26% aux Pays-Bas, 19% au Danemark et 10% en Allemagne) et que plus de deux tiers des déplacements domicile-travail de moins de 5 kilomètres sont encore faits en voiture ! » Lire la suite

Share

Gare de Mâcon, toujours la galère en vélo !

Un groupe de cyclistes allemands a eu le malheur de vouloir prendre le train à la gare de Mâcon en ce mercredi 18 mai. Ils se souviendront de leur galère dans les escaliers avec leurs vélos chargés. Lorsqu’il y a ainsi un « convoi » de vélos pourront-on ouvrir l’accès au quai sous contrôle de la SNCF ? Non impossible ! Seuls les handicapés en fauteuil peuvent prétendre à ce service. Des goulottes dans les escaliers pourraient-elles être installées pour faciliter les descentes et remontées ? Non non, c’est dangereux les goulottes, une personne âgée pourrait s’entraver dedans même si elle est le long du mur et puis ça prend beaucoup trop de place et puis c’est cher, et puis la gare va être refaite… Voilà les réponses des autorités ferroviaires au problème de l’accès des cyclistes. Une fin de non-recevoir.
Cela fait des années que nous soulevons le problème, Lire la suite

Share