30 septembre : La ligne 1 du Vélobus

Tous les lundis, à partir du 30 septembre et pendant toute l’année scolaire, le Vélobus de l’École Annexe conduira des cyclistes en herbe sur le chemin de l’école.

Le parcours et les horaires suivants, téléchargeables ici, ont été retenus :

  • aller (Vélobus du matin) :
    départ de Saint Clément (8, rue Bigonnet, jonction des rues Bigonnet et de Lyon) à 8 h
    arrivée à l’École Annexe à 8 h 25
    avec 3 arrêts :- MJC des Blanchettes, Médiathèque, Carnot-Sigorgne (boutique Orange)
  • retour (Vélobus de l’après-midi) :
    départ de l’École Annexe à 16 h 35
    arrivée à Saint-Clément (j8, rue Bigonnet) à 17 h
    arrêts : place de la Barre, place aux Herbes, 125 rue Carnot, 13 quai des Marans

Les conditions d’admission et des enfants et les modalités d’inscription (Vélobus du matin, de l’après midi ou les deux) sont téléchargeables ici.

Comme le précise une fiche action de la FUB, le vélobus, promu par des associations pionnières, désigne « un mode de ramassage scolaire qui se fait à vélo, encadré par des bénévoles associatifs ou des parents accompagnateurs volontaires. Le vélobus fonctionne comme une ligne de bus avec des itinéraires précis, des horaires et des arrêts prédéfinis ».

La mise en œuvre à Mâcon de cette formule innovante est le fruit d’une collaboration active entre Mâcon Vélo en Ville, des parents d’élèves, la direction et les personnels de l’École Annexe.

D’ores et déjà, plus de quinze parents d’élèves se sont portés volontaires pour accompagner les enfants dans Vélobus.

Le projet, conduit par Rida et Alexis, parents d’élèves et membres de Mâcon Vélo en Ville, a fait l’objet d’une présentation à l’occasion de la kermesse de l’école le 15 juin dernier, assortie d’une courte sortie expérimentale autour du square de la Paix (voir notre vidéo-post et l’article du JSL).

Les principaux objectifs de Vélobus sont de :

  • décongestionner et rendre plus respirables les abords de l’école. L’accès à l’école serait ainsi  moins dangereux pour les cyclistes comme pour les piétons ;
  • sensibiliser les jeunes et les adultes aux déplacements doux actifs ;
  • conduire les élèves vers une autonomie avant l’entrée au collège ;
  • créer du lien social, de la complicité, des échanges.

Le parcours de vélobus ouvert le 30 septembre, pourra être suivi d’un second, en cours de réflexion.

Vélobus en relation avec la Mairie

Dans le cadre de ce ramassage scolaire, Mâcon Vélo en Ville envisage de transporter les élèves qui manquent d’aisance dans un vélo cargo. Ce véhicule permettrait de transporter jusqu’à 6 enfants. En vue de son acquisition, une demande de subvention a été demandée à la Mairie .
En plus d’un soutien financier, Mâcon Vélo en Ville souhaite obtenir de l’aide sur la sécurisation du ou des parcours. L’objectif à moyen terme est que l’encadrement puisse se faire par des agents municipaux et que le dispositif soit généralisé à plusieurs groupes scolaires.

Share