vélorution #6 :
Mâcon, ville cyclable en 2020 ?

C’est de la gare de Mâcon Ville que notre vélorution d’automne a pris son départ, vendredi dernier 20 septembre. Un lieu choisi pour exprimer nos griefs à l’encontre d’une SNCF aussi inaccessible que les quais de sa gare. Cette sixième édition visait également à démontrer une fois de plus ce que pourraient et devraient être l’agrément et l’utilité à Mâcon du vélo en ville.

Après la « manif » à la gare (voir notre article), une bien belle équipe de plus de cinquante cyclistes de tous âges a déambulé en centre-ville puis sur les quais. Les enfants, en tête, s’en sont donnés à cœur joie, et tous, nous étions heureux d’avoir enfin toute notre place dans la rue.

Le circuit choisi a été pour nous l’occasion de mettre en avant la nécessité d’aménager les rues de l’Héritan et de Flacé, artères centrales de la jonction Est-Ouest, distribuant lycées et collèges. L’opportunité aussi de démontrer que la ville de Mâcon est tout à fait dimensionnée pour une circulation à vélo. Se déplacer à bicyclette contribue à pacifier et rendre agréable la ville. Reste que seule une décision politique forte, à savoir le refus du tout voiture, est à même de rééquilibrer les modes de transport et de faire de Mâcon une ville cyclable digne de ce nom.

En attendant ne manquez pas de vous exprimer sur la « cyclabilité » de Mâcon, au moyen notamment de l’enquête en ligne de la FUB : barometre.parlons-velo.fr.

Share