vélorution #6 :
Mâcon, ville cyclable en 2020 ?

C’est de la gare de Mâcon Ville que notre vélorution d’automne a pris son départ, vendredi dernier 20 septembre. Un lieu choisi pour exprimer nos griefs à l’encontre d’une SNCF aussi inaccessible que les quais de sa gare. Cette sixième édition visait également à démontrer une fois de plus ce que pourraient et devraient être l’agrément et l’utilité à Mâcon du vélo en ville.

Après la “manif” à la gare (voir notre article), une bien belle équipe de plus de cinquante cyclistes de tous âges a déambulé en centre-ville puis sur les quais. Les enfants, en tête, s’en sont donnés à cœur joie, et tous, nous étions heureux d’avoir enfin toute notre place dans la rue.

Le circuit choisi a été pour nous l’occasion de mettre en avant la nécessité d’aménager les rues de l’Héritan et de Flacé, artères centrales de la jonction Est-Ouest, distribuant lycées et collèges. L’opportunité aussi de démontrer que la ville de Mâcon est tout à fait dimensionnée pour une circulation à vélo. Se déplacer à bicyclette contribue à pacifier et rendre agréable la ville. Reste que seule une décision politique forte, à savoir le refus du tout voiture, est à même de rééquilibrer les modes de transport et de faire de Mâcon une ville cyclable digne de ce nom.

En attendant ne manquez pas de vous exprimer sur la “cyclabilité” de Mâcon, au moyen notamment de l’enquête en ligne de la FUB : barometre.parlons-velo.fr.

Share