Après le 19 ème Congrès de la FUB, au Mans

Cette année, c’est l’association Cyclamaine qui recevait, au Mans, le Congrès annuel de la FUB, du 10 au 12 mai. J’ai eu la chance de représenter Mâcon Vélo en Ville à ce moment très riche de la vie associative.
Nous étions 400 participants à la journée d’étude du 10 mai (centrée cette année sur le Plan Vélo et sa mise en œuvre) durant laquelle des tables rondes réunissant des élus, des professionnels et le monde associatif, mais aussi des échanges plus informels, m’ont permis de glaner de très nombreuses idées pour développer le vélo au quotidien. Si bien sûr nous devons rester vigilants et plus que jamais militants, il y a un vent d’espoir qui souffle, un vent favorable au développement des mobilités actives en France. Et des rencontres comme celle-ci nous permettent de mesurer ensemble le chemin parcouru et de nous projeter sur ce que nous pouvons faire pour que ce chemin cyclable devienne un réseau irriguant les territoires. L’après-midi des ateliers participatifs nous ont donné encore davantage l’occasion de discuter entre associations et de nous enrichir les uns et les autres de nos expériences, succès et difficultés. Et comme le vélo rime avec le plaisir, nous avons clôt l’après-midi par une découverte du Vieux Mans en vélo et à pied surtout (la vieille ville sur son éperon est entièrement pavée) puis par une soirée en musique et en rillettes.
Le 11 mai, pour l’assemblée générale de la FUB, nous étions encore 150 et c’est dans une ambiance conviviale et chaleureuse que les administrateurs et les salariés porteurs des différentes thématiques nous ont présenté un bilan de leurs actions et des perspectives d’avenir.
Pour plus de détails, je reviendrai dans des articles du blog sur des points forts des deux journées auxquelles j’ai participé.

Valérie Delhomme, présidente de m2v

Share