Samedi matin rendez vous devant chez le magasin Gibert rue Philibert Laguiche, une petite dame d’un certain âge pose son vélo sur sa cale met l’antivol très fin.
Je m’adresse à elle : « Bonjour ! ». Elle détourne la tête, elle doit être sourde, donc je lui explique que son antivol est trop fin et qu’elle devrait attacher son vélo au moins à un poteau pour éviter le vol.
Son antivol est vendu avec son vélo, l’attacher à un poteau ? elle s’en fout….
Encore un souvenir…

Claude