Conférences-débats

Fresque de la mobilité 8 mars 2024 de 18h à 20h 2 rue Jean Bouvet Mâcon

Inspirée de la Fresque du Climat, la Fresque de la Mobilité est un atelier collaboratif de sensibilisation aux enjeux carbone de la mobilité des personnes

Pour les novices comme pour les experts, la Fresque de la Mobilité permet de mieux comprendre les enjeux de la mobilité en France, et comment adopter individuellement et collectivement une mobilité plus sobre

Ludique et accessible à tous, l’atelier dure 2 heures et permet d’explorer les leviers d’action des participants pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de leurs déplacements.

L’association Mâcon Vélo en Ville vous propose de participer à un atelier Fresque de la Mobilité

                                                               vendredi 8 mars de 18h à 20h

Espace Jean Bouvet
2 rue Jean Bouvet,
(sur la droite de la MJC de l’Héritan – portail vert)

Cette séance sera animée par Corinne Girres et Xavière Brivet

Afin d’organisation au mieux cet atelier, merci de vous inscrire avec le lien suivant : https://framadate.org/gClldW1pJ6FrM1XJ

Ce moment de partage se clôturera par un verre de l’amitié.

Par |03/03/2024|Actions, Conférences-débats|

Le 10 mars, une matinée femmes et vélo

En partenariat avec la MJC Héritan, et à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, nous vous proposons dimanche 10 mars une matinée femmes et vélo.

Les femmes sont très minoritaires dans le vélo sportif, presque à parité avec les hommes parmi les adhérents de M2V, et largement majoritaires parmi les élèves de notre vélo-école ! Qu’est-ce que ça dit de l’appropriation de cette merveilleuse machine par les femmes ? Outil d’émancipation, de liberté, de plaisir, de facilitation du quotidien, de revendication de l’espace public,…l’histoire croisée du vélo et des femmes est singulière, et encore largement à écrire.

Rejoignez cette histoire, avec nos deux propositions :

– à 9 heures, rendez-vous au 13, rue Bertie Albrecht à Mâcon, pour une balade cycliste de deux heures à la découverte de quelques femmes qui ont donné leur nom à des lieux de la ville. Une salutaire et vivifiante reconnexion à notre matrimoine. C’est gratuit. Casque, gilet et gourde recommandés. Les enfants seront sous la responsabilité de leurs parents.

– à 11h15, retour à la MJC pour la projection du film « Les échappées »,  un road-movie à vélo à la rencontre de 200 femmes qui, en France, contribuent à faire vivre le vélo au féminin : cyclistes urbaines et engagées, cyclistes professionnelles, voyageuses trentenaires et septuagénaires, mécaniciennes et cadreuse, championnes d’ultradistance, …. toute la diversité et l’énergie de la planète vélo au féminin. Aurore Macon, cycliste sportive et protagoniste du film, sera là pour échanger avec nous après la projection. Entrée libre.

Les deux propositions sont indépendantes, et ouvertes à toutes et tous.

N’hésitez pas à partager cette proposition dans vos réseaux.

L’équipe de M2V

 

Par |29/02/2024|Actions, Conférences-débats|

Périples et cie : retour sur un beau festival, vécu par des adhérents de Mâcon vélo en ville

Ce festival qui en est à sa 14ème édition retient chaque année l’attention de membres de M2v qui ne sont pas que cyclistes du quotidien mais aussi cyclotouristes et aventuriers. Cette année, notre présence a été plus importante car le festival avait mis dans sa programmation un temps d’échange sur l’écomobilité, thème qui nous tient bien sûr à cœur.

  • Périples et cie est un festival très intéressant de par son thème (festival d’aventures sans avion) et de par la diversité des intervenants et des exposants. Que les aventures soient à cheval, à pied, à vélo, pour jeunes ou plus expérimentés, sur quelques jours ou des années … à condition d’aimer l’aventure, chacun pouvait vraiment trouver son compte au cours de cette édition.
    • La partie projection permettait de découvrir, à travers des documentaires de qualité, des aventures extraordinaires et d’être inspirés. L’interaction avec les aventuriers / producteurs des films renforçait la réalité de l’aventure, tout en nous laissant avec ce sentiment : « Peut-être pourrais-je également faire une telle aventure ? ».
    • La partie exposant permettait de découvrir différentes initiatives pour prendre part à de telles aventures. Que ce soit en participant directement à des voyages, en se procurant des photos ou objets en lien avec ces aventures ou simplement en lisant des romans d’aventures, un panel très complet permet à chacun de faire sa propre aventure, selon ses possibilités et ses envies. Et cette année pour la 1ère fois et de manière un peu impromptue, M2v a intégré le groupe des exposants. Martin et Françoise, qu’ils en soient remerciés, ont tenu ce stand samedi et dimanche. A l’origine, nous avions contacté le festival pour pouvoir tracter en vue de la manifestation cinématographique du 25.11 (film « les roues de l’avenir »). Mais finalement notre participation a été aussi l’occasion de faire connaître notre association avec l’idée que le voyage commence avec les trajets au quotidien et que l’aventure est près de chez nous. De nombreux échanges ont eu lieu. .
  • Deux films ont particulièrement attiré notre attention.
    • Maxime a assisté à la projection du film « 1000 bornes » qui présente l’aventure d’un groupe de personnes ralliant Lons-le-Saunier à Biarritz à vélo (1000 km, en 3 semaines). Ce groupe de 8 personnes incluait 6 personnes n’ayant jamais ou très peu pratiqué le vélo avant le voyage, dont 3 personnes présentant un handicap. Cela n’a cependant pas empêché le groupe de réaliser la montée du col du Tourmalet, col français mythique que beaucoup de cyclistes aguerris rêvent de faire. « Ce film m’a inspiré car il m’a montré la force du collectif pour motiver chaque membre du groupe à poursuivre ce ‘projet fou’. 1000 km à vélo semblent en effet insurmontables quand 4 mois avant de partir, on n’est jamais monté sur un vélo. Et pourtant, petit à petit, coup de pédale après coup de pédale, motivé par le groupe, chacun de ces ‘novices’ a réussi un exploit que beaucoup de cyclistes peuvent leur envier. J’ai été particulièrement touché de voir des personnes présentant un handicap participer à un tel projet, être rapidement intégrées au groupe et même soutenir d’autres membres dans l’aventure. Cela m’a rappelé que ce n’est pas parce qu’une personne présente un handicap ou une difficulté qu’elle n’est pas capable de réaliser des exploits. Et plus encore, s’approcher de telles personnes apporte en réalité de vrais bénéfices dans un groupe !»
    • Nous étions nombreux de Mâcon vélo en ville à assister à la projection de « Yapasd’âge » de F. Archimbaud et S. Massard. Ce film présente les aventures de deux femmes ayant décidé d’effectuer un tour à vélo de 1000 km en Bourgogne-Franche Comté, avec un détail insolite : les vélos utilisés datent des années 1920 ! Des vélos « si vieux » n’ont pas de dérailleur, les systèmes de frein sont démodés, les roues nécessitent des pneus particuliers, … et pourtant, malgré toutes ces contraintes et peut-être même grâce à elles, le défi a été relevé et bien au-delà. 1er défi : celui d’une aventure cycliste. Avec de tels vélos, chaque montée voire faux-plat était une épreuve pour les cuisses et les descentes pouvaient s’avérer dangereuses, les freins n’étant pas des plus sûrs. Certes, des concessions ont dû être faites et l’aventure s’aménage différemment qu’avec un vélo dernier cri : « 30% du temps, il a fallu marcher et pousser la bicyclette » nous raconte Florence. Mais cela prouve que même avec « du vieux », en s’adaptant à ses limites, il est possible de réaliser de grandes aventures. Mais au-delà de l’aventure, ce film présente une réflexion plus grande sur notre rapport au « vieux ». Concernant les objets, les vélos des années 1920 empruntés au musée du vélo de Tournus, ont pu réaliser une aventure de 1000 km, là où beaucoup de vélos neufs sont souvent laissés au garage, inutilisés ou très vite remplacés par d’autres encore plus neufs. Concernant les personnes, celles rencontrées au cours du voyage ont 80, 90, 100 ans mais sont toujours très actives, et nous donne de belles leçons de vie. Du coup, que désigne-t-on vraiment par le mot « vieux » ? Ce film montre que l’âge seul ne reflète en réalité pas grand- chose, tout dépend de l’activité et de l’entretien de chaque personne ou chaque objet. Des aménagements sont à apporter avec l’âge mais cela ne signifie pas qu’être « vieux » veut dire être inutile ou à ranger loin des regards. Une chose est finalement sûre : ce film montre que nous aurions tort de rejeter ce qui est « vieux » mais qu’au contraire, nous ferions mieux de nous approcher des « vieilles personnes », pleines de sagesse et d’expériences, et des « vieux objets », qui peuvent encore nous emmener plus loin que nous pouvons l’imaginer.
  • Enfin le festival proposait une table ronde sur le sujet « Ecomobilité et mobilité douce : effet de mode ou véritable enjeu de société. Quid de l’aventure ? », sujet qui rejoint les actions et objectifs de Mâcon Vélo en Ville. Ce fut un temps d’échanges très intéressant car de nombreuses personnes ont pu intervenir, présentant leur vision des choses ainsi que des initiatives en faveur de l’écomobilité. Sans « experts » mais avec l’animation de membres de la webradio ardéchoise « allo planète » et du président du festival, chacun a pu apporter son point de vue. « Je crois que nous étions tous convaincus que l’écomobilité n’est pas qu’un effet de mode, que les choses bougent et que nous devons relever ce défi : limiter l’usage de la voiture, développer d’autres formes de déplacements et de voyages » a noté Valérie. Maxime a néanmoins trouvé qu’« une heure de table ronde était un créneau trop court pour un sujet si vaste et que celle-ci s’est beaucoup focalisée sur le vélo, là où la mobilité douce regroupe un ensemble de moyens de mobilité ». L’écomobilité dans le cadre de voyages d’aventure a été finalement peu abordée comme l’a signalé un des derniers intervenants ; le président du festival a donc retenu l’idée pour la table ronde de l’an prochain.

De très bons moments de découvertes et d’échanges donc que M2v aimerait bien développer. Daniel, président du festival serait partant pour que nous soyons présents l’an prochain et nous engageons au sein du bureau une réflexion sur un partenariat plus poussé. Gilles pense par exemple à une projection commune.

Article co-rédigé par Maxime Lett, Martin Boutry et Valérie Delhomme

 

Par |18/11/2023|Conférences-débats|

TOGETHER WE CYCLE : Comment les Pays-Bas devinrent le royaume de la bicyclette

Une projection gratuite vendredi 24 mars

Chers adhérents, chères adhérentes,

Chers sympathisants, chères sympathisantes,

L’équipe de Mâcon Vélo en Ville vous invite le vendredi 24 mars à 18h30 à la MJC de l’Héritan, 24, rue de l’Héritan, pour assister à la projection du film documentaire « Together We Cycle » du réalisateur néerlandais Gertjan Hulster. Ce dernier vous expliquera comment les Néerlandais ont transformé leur pays en faisant émerger une véritable culture du vélo.

Les Pays-Bas sont le royaume de la bicyclette, mais peu savent que cela n’a pas toujours été le cas ! Jusque dans les années 1970, l’évolution des mobilités aux Pays-Bas suivait la même direction que partout ailleurs. Le vélo était vu comme dépassé : l’avenir appartenait à la voiture. Il ne restait alors qu’à adapter la ville à la voiture.

Mais dans ce pays, en quelques décennies, le vélo a mieux fait que résister en faisant un retour triomphant dans l’espace public. Ce retour a été permis par un ensemble complexe de facteurs, dont la pression citoyenne en faveur des rues apaisées et la crise pétrolière en 1973.

Dans « Together We Cycle », les acteurs de cette révolution racontent le chemin sinueux ayant mené les Pays-Bas à devenir un pays où le vélo est désormais un choix évident pour toutes et tous.

Le film sera projeté en version française. La projection sera suivie d’un temps d’échange et le verre de l’amitié clôturera cette soirée.

La séance est gratuite, parlez-en autour de vous ! Vous pouvez télécharger le flyer et le diffuser, merci d’avance !

Nous espérons vous voir nombreux et nombreuses à cette projection !

L’équipe de bénévoles de M2V

Par |09/03/2023|Conférences-débats, Non classé|

15 novembre, Mâcon, amphi Henri-Guillemin : Conférence-débat, avec Frédéric Héran

Ne manquez pas l’événement ! Réservez votre soirée ! Mâcon Vélo en Ville a l’honneur d’accueillir à Mâcon, le vendredi 15 novembre, à 19 h, Amphithéâtre Henri Guillemin, Frédéric Héran, maître de conférences à l’université de Lille 1, économiste des transports, urbaniste et auteur du livre à succès « Le retour de la Bicyclette ».
Il animera une conférence-débat dont l’objet est de penser les déplacements à l’échelle de Mâcon, de son agglomération et de tous ses acteurs (habitants, commerçants, entrepreneurs, responsables et militants politiques) :
« Le vélo, un bon plan pour la ville »

Les indices d’un essor de la pratique du vélo pour les déplacements quotidiens se multiplient à Mâcon. Dans l’association Mâcon vélo en ville, nous sommes convaincus de l’intérêt de la bicyclette et des autres modes de déplacements doux pour faire du centre-ville de Mâcon un véritable cœur de vie, créer du lien entre les quartiers et avec les communes environnantes. Il s’agit de construire un espace urbain à l’environnement agréable, pacifié, sécurisé pour tous, un espace partagé entre tous les usagers, commerçants et habitants, un espace connecté aux autres territoires.

C’est pour nous éclairer sur ces questions que nous avons fait appel à Frédéric Héran. Il mettra en perspective historique le renouveau du vélo en France. Il nous expliquera également l’intérêt pour la ville de Mâcon et la MBA d’avoir une politique vélo ambitieuse pour accompagner la revitalisation du centre-ville et de ses commerces, pour développer des alternatives en termes de transport afin de lutter contre la pollution automobile et ses effets néfastes sur notre santé.

Venez en débattre avec notre invité et avec celles et ceux qui observent chaque jour ce phénomène à Mâcon, en particulier :

  • les bénévoles de Mâcon en Ville
  • les élus et les candidates aux municipales 2020 présents à cette soirée
  • les usagers du vélo au quotidien

Entrée gratuite.

Un pot, durant lequel se poursuivront les échanges, clôturera la soirée.

Par |16/09/2019|Conférences-débats|
Aller en haut